Lexique - Lexique O

o

Obligation 

Instrument financier émis par une entreprise, par une collectivité publique ou par l’État. C’est un titre de créance (c’est-à-dire qu’il représente une dette) remboursable à une date et pour un montant fixés à l’avance, et qui rapporte un intérêt.
En cours de vie, la valeur d’une obligation évolue à la hausse ou à la baisse.
La vente avant l’échéance peut entraîner des plus-values ou des moins-values.

 

O.A.T. (Obligation Assimilable au Trésor)

Obligation d'un emprunt lancé en plusieurs tranches successives par le Trésor Public à partir d'un calendrier préétabli. Les obligations de toutes les tranches présentent des conditions identiques de durée et de taux ; seul peut varier le prix d'émission, afin de corriger l'incidence d'une variation de taux entre les différentes périodes d'émission.

 

Obligation convertible

Obligation qui permet à son détenteur de devenir actionnaire de la société émettrice à tout moment, en contrepartie d'une rémunération inférieure à celle de l'obligation classique.

 

Offre groupée de produits et services (ou « package »)

Offre globalisée de produits et services permettant de couvrir un ensemble de besoins d’un client. Chaque produit ou service peut être souscrit séparément.

 

OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières)

Terme qui regroupe les sociétés d’investissement à capital variable (SICAV) et les fonds communs de placement (FCP).
Ces entités gèrent des portefeuilles d’instruments financiers et émettent des parts ou actions qui peuvent être souscrites par des particuliers ou des entreprises.
Les OPCVM reçoivent un agrément par l’Autorité des marchés financiers (AMF) (ou un régulateur européen) et doivent respecter des règles de gestion et d’investissement. Les OPCVM offrent la possibilité,
notamment pour les particuliers, d’accéder à un portefeuille d’instruments financiers diversifiés dont la gestion est confiée à un professionnel. On parle de produits d’épargne de gestion collective.

 

OPCVM coordonné

OPCVM conforme aux normes européennes, ce qui lui permet d'être commercialisé dans tous les pays de l'Union européenne après obtention d'un certificat de conformité délivré par les autorités de chaque pays (COB, IML…).

 

Opposition administrative

Procédure permettant au Trésor public de faire bloquer sur le compte, puis de se faire attribuer une somme qui lui est due au titre d’amendes pénales ou de condamnations pécuniaires
(exemple : contraventions).

Complément d'informations : Procédure administrative (forme de saisie-attribution) permettant au Trésor Public d'obtenir le blocage, puis le règlement, dans un délai de 15 jours, des sommes qui lui sont dues au titre d'amendes ou de condamnations pécuniaires.

 

Opposition carte par la banque

Opération par laquelle la banque refuse toute transaction en cas d’utilisation abusive d’une carte par le titulaire de la carte (client-porteur).

 

Opposition carte par le client – porteur (titulaire)

Opération par laquelle le titulaire (client-porteur) de la carte signale à sa banque, par courrier, Internet ou téléphone confirmé par courrier, la perte, le vol ou l’utilisation frauduleuse de la carte, ou le redressement / la liquidation judiciaire du bénéficiaire du paiement par carte.

 

Opposition chèque(s) / chéquier(s)  par l’émetteur (titulaire)

Opération destinée à empêcher le paiement d’un chèque lors de sa présentation en cas de perte ou de vol ou d’utilisation frauduleuse du chèque/chéquier ou lorsque le bénéficiaire du chèque est en situation
de redressement ou de liquidation judiciaire.
Aucun autre motif ne peut être retenu par la banque.
L’émetteur d’un chèque, ou le titulaire d’un chéquier, doit faire opposition auprès de sa banque, par courrier, Internet ou téléphone puis confirmer son opposition par courrier.

 

Opposition sur prélèvement 

Ordre du client de ne pas débiter le prélèvement sur son compte avant l’exécution de celui-ci. On parle également de révocation du prélèvement.
L’opposition doit être formulée au plus tard le jour précédent le débit prévu du montant du prélèvement sur le compte.

 

Ordre de bourse

Ordre donné par un client à son intermédiaire financier (établissement de crédit le plus souvent) d’acheter ou de vendre un instrument financier.